Entretien avec Mathieu Rouanet

La CGT n’est pas une vieille machine ! Loin d’être un syndicat étrange et marginalisé du système comme certains médias se plaisent à le présenter, la CGT c’est avant tout des femmes et des hommes qui s’engagent pour un collectif.

Photo de la CGT - Suez Eau France

La CGT :

Bonjour Mathieu, nous sommes ravis de te recevoir en tant que délégué syndical CGT du centre Languedoc Roussillon. Peux-tu nous parler de ton parcours professionnel et ce qui t’a amené à prendre des responsabilités à la CGT ?

Mathieu :

Salut. Je suis aussi très heureux d’être en votre compagnie. Je suis entré à la Lyonnaise en 2003 en BTS alternance électrotechnique. J’ai signé un CDI en 2005 comme électromécanicien OET 3 dans le service usine de Béziers.

Dans les études professionnelles il y a beaucoup de stages et ceux-ci m’ont amené quelques semaines au sein du service « distribution EDF » de Béziers. Dans cette période, la branche transport d’EDF était en train d’être privatisée pour devenir RTE. Les salariés ne voulaient pas en entendre parler et c’est pourquoi mon premier jour de stage commence par une manifestation devant le portail de l’entreprise EDF, rejoint très vite par les « Renault » Biterrois autour de quelques pneus.

Très jeune je discutais politique, au sens noble du terme, déjà avec mes aînés. J’ai toujours eu un profond respect de l’expérience. Nous ne sommes que de simples humains, sans elle nous reproduirons exactement les mêmes bêtises.

Pour innover et changer les choses il faut prendre l’expérience des anciens et les convaincre de nos nouvelles idées. Dans un esprit honnête, tout s’imbrique merveilleusement.

La CGT :

Tu es un jeune responsable syndical, quelle est ta vision du syndicalisme ?

Mathieu :

Ma vision du syndicalisme est très simple : aujourd’hui, il est le dernier rempart de la jungle sociale, de l’individualisme et du libéralisme total, sans règles. Mais il faut bouger les lignes ! Il faut faire évoluer notre vision des choses et moderniser nos outils de communication. La CGT a les moyens de faire réussir tout le monde et je suis très fier des évolutions en cours à la CGT SUEZ EAU France. Ce site internet en est la preuve !

La CGT :

Comment prépares-tu les élections de novembre 2017 ?

Mathieu :

En équipe et très activement ! Comme l’a dit une Déléguée syndicale opposante : « Ca fait 3 ans que tu es en campagne ! ». En réalité, nous ne faisons pas campagne mais nous travaillons, tout simplement ! Je sais que ça peut surprendre certains syndicats et opposants, mais oui, nous devons un minimum aux salariés ! Informer, débattre, proposer, voter, négocier, défendre, se réunir. Tout ça dans une certaine logique et droiture. Les gens doivent comprendre que le syndicat fait partie intégrante de la vie de l’entreprise.

La CGT :

Tu modernises ton syndicat, peux-tu nous donner quelques réalisations et leurs impacts ?

Mathieu :

Avant toutes choses je remercie les élus CGT LDE Languedoc de Béziers. Richard Massol, Joël Mazenc, Nicolas Dolosor, Delphine Farenc, André Calvet, Pierre Bordonné, Olivier Pratviel, Laura Chevillard, Pierre Medina, Philippe Gros.

Le premier changement : faciliter le travail des élus. Moins de temps perdu à chercher et comprendre un texte c’est plus de temps sur le terrain à l’expliquer aux collègues.

Deuxièmement, le réseau de contacts : Comment communiquer dans une entreprise ou il est interdit d’envoyer des infos syndicales par la messagerie électronique ? Quand les ¾ des panneaux d’affichage n’existent plus, c’est compliqué… Nous avons donc par nos propres moyens externes à l’entreprise mis en place des outils collaboratifs dont le journal d’information, très apprécié des salariés. Il y a tellement de choses que nous avons fait évoluer. Je suis très fier des élus !

La CGT :

Un dernier mot ?

Mathieu :

Oui, à vous qui lisez ce message. Il ne s’agit plus de jouer et de simplement s’amuser à lire des articles et à regarder des vidéos. Le 30 Novembre 2017 vous devez voter car c’est votre intérêt direct. Posez-vous les bonnes questions sur vos futurs représentants dans l’entreprise. Vous êtes présents au travail presque autant qu’avec vos enfants, vos conjoints et vos amis. Il est temps de vous investir dans la vie de votre entreprise dans votre intérêt et celui de vos collègues. Votez pour nous, la CGT !